Catégories
Actualité

Confinement : 1/4 des fumeurs a augmenté sa consommation de tabac

Tandis que les Français et Françaises ont été invités à se reconfiner par les pouvoirs publics à partir du 30 octobre jusqu’au 1er décembre minimum, les conséquences de cette solitude sur leur consommation de cigarettes ne semble pas neutre pour une grande partie d’entre eux.

Alors que le Mois Sans Tabac a débuté début novembre et que certains avaient planifié d’arrêter de fumer au moins durant cette période, la crise sanitaire liée au Covid-19 aura peut-être eu raison de leur volonté. En effet, en entrant dans une période de confinement et de solitude, le recours à la cigarette peut apparaître comme un échappatoire, et non comme le moment idéal pour tout stopper.

D’ailleurs, les fumeurs ont eu tendance à augmenter leur consommation de tabac lors de la période de confinement : « Un quart des fumeurs quotidiens a augmenté sa consommation de tabac pendant le confinement, d’après une étude de Santé Publique France, soit cinq cigarettes par jour en plus » indique ainsi Shona Barbette, coordinatrice du Mois sans tabac en Nouvelle-Aquitaine, lors que l’émission la matinale sur TV7.

Limités à une sortie d’une heure maximum pour les loisirs sportifs, il apparaît clairement que le confinement n’est pas forcément la période idéale pour arrêter de fumer : compenser par le sport n’est toutefois pas le seul moyen d’arrêter la cigarette, et nous vous invitons à consulter notre rubriqué dédiée sur ce site pour trouver une première aide à votre démarche.